J’ai testé un cours de Body Pump

fond-pumpAlors que je terminais de donner mon cours de yoga à l’Aquaboulevard vendredi dernier, voilà que dans la salle à côté se préparait un cours de Body Pump. Je me suis incrusté pour le tester, et je n’ai pas été déçu !

Les cours de Body Pump, invention de la marque Les Mills, sont des cours de musculation chorégraphiés. En clair, sur des musiques entrainantes, vous soulevez des poids en faisant travailler des parties spécifiques du corps. Moi qui fait du renforcement musculaire avec des poids, cela me convenait bien. Le matériel se compose d’une barre, d’un step et d’un tapis.

D’abord, comme à chaque fois que je commence un cours que je ne connais pas, je regarde les élèves. Ici on voit que ce sont des habitués, et surtout une chose m’a marqué : une grande majorité des gens étaient très musclés. Des adeptes donc de la remise en forme. D’ailleurs j’étais le seul nouveau.

Premier écueil : quel poids mettre sur la barre ? Tout va vite. Pour l’échauffement, le prof demande de charger mais je n’ai rien compris, à part qu’il ne faut pas en mettre beaucoup. J’attrape deux poids que je place aux extrémités, ce sera 2 x 2.5 kg. Ca plus le poids de la barre, cela faisait environ 7 kg pour commencer.

Il n’y a pas grand chose à comprendre, à part faire comme le prof : soulever les barres, les reposer, les passer dans le dos, les soulever au dessus de la tête …

Je reconnais certains mouvements, mais ici ils sont dynamiques. Il y a des gens qui forcent beaucoup. Je sens parfois le dos tirer, je suis mal aligné.

Pompes sur le step, positions alongées avec des poids à soulever le long du corps pour les triceps, abdos, tout y passe. C’est donc complet, et je constate que les jambes ont bien dégusté pendant les squats, alors que les bras n’ont pas trop « souffert », malgré une charge maximum ayant atteint 17 kg.

L’ambiance est décontractée et sympathique. Mes voisins souriaient à chaque fin de série. Je remercie d’ailleurs mon voisin qui m’a fait un débrief à la fin du cours sur ma position du dos justement, et comme quoi je pouvais me blesser. Evidemment ! Donc il faut être vigilant.

J’en suis ressorti satisfait, avec des courbatures aux jambes assez intenses, je ne les travaille pas assez, contrairement aux bras. Bien fait !

J’ai fait quelques recherches sur le net sur cette activité très en vogue. On y dit du bien avec tout et son contraire sur son efficacité. Elle ferait brûler 600 calories en une heure (soit presque un footing complet), on développerait sa silhouette de façon rapide (en témoigne le physique des gens, on pourrait le croire …) etc …

Pourtant, une étude intéressante parue ici relativise tout cela. On serait à moins de 300 calories par cours (même si on transpire et et on ale coeur qui bat vite à la fin du cours), et pour s’affiner réellement, il faudrait charger les poids à la limite de ce que l’on peut supporter.

En tous cas je le recommanderais aux personnes assidues à ce genre d’activités, car parce que le prof est là pour faire l’animation, il y aura aucune correction, et on peut se faire mal si on n’y prend garde, surtout aux articulations.