Etes-vous atteint de bigorexie ?

On connait l’anorexie, cette pathologie qui touche les jeunes femmes, et les top modèles en particulier. Elle est caractérisée par une volonté incontrôlable de perdre du poids, dont le résultat donne des jeunes femmes sous alimentées, affaiblies, et amaigries, jusqu’à mettre leur vie en danger.

Quand il est impossible de résister à une envie de faire une sortie ....

(crédit photo : San Diego Shooter)

Quand il est impossible de résister à une envie de faire une sortie ….

 

A l’inverse, il existe une pathologie tout aussi grave, la bigorexie. Ici c’est tout le contraire. Les symptômes sont en effet une recherche effrénée de prise de poids, et de masse. Elle affecte la volonté inconsciente de changement de son image qu’il est difficile de contrôler. Elle touche les sportifs et les amateurs effrénés de course à pied par exemple, ou les body builders. Elle cache bien souvent des manques affectifs et des précédents psychologiques, et peut être prise en charge par des psychiatres.

Cette pathologie est moins connue que l’anorexie pour plusieurs raisons. D’abord parce que les conséquences des symptômes sont moins grave pour la santé physique : faire du sport fait du bien, malgré la grande faculté de ces personnes à se blesser presque volontairement et parfois gravement. Et d’autre part, les conséquences semblent surtout mentales et sociales : on prend de la distance avec ses proches, on rencontre des difficultés dans son travail et on offre une disponibilité moindre pour ses proches et son environnement social (amis, famille …) De fait, on la diagnostique plus difficilement.

Le nouvel obs avait publié des témoignages et un article intéressant, que je mets dans la suite du billet.

En tant que sportif (amateur), et yogi régulier, peut on parler de bigorexie ? Et vous, en êtes-vous atteint d’après vous ?

Je pense qu’à une époque, j’ai du en être atteint, lorsque je ne pouvais pas me retenir d’aller nager ou aller courir. Une petite dépression plus tard, les choses semblent rentrer dans l’ordre, quoique …

Lire la suite ici …. “Etes-vous atteint de bigorexie ?” »

La solitude du coureur blessé

20130220-000849.jpg

La douleur est pile où de trouve mon index. Elle me fait marcher avec une pronation hyper marquée. En clair, je boîte.

La frustration a souvent animé mes sorties, pour tout un tas de raisons… Souffle court, manque de vitesse, technique mauvaise…

Aujourd’hui la motivation prend un coup avec ma blessure de décembre qui revient à l’attaque. Cette fracture de Jones, si c’est toujours elle, s’est ravivée après ma sortie salvatrice de 1:30 hier après midi.

Demain c’est contrôle à l’hôpital et les nouvelles ne seront sûrement pas bonnes. La douleur est là, elle ne me quitte plus.

Pourtant, j’avais réussi à retrouver les sensations, l’envie, le plaisir. J’ai même réussi à effacer les terribles courbatures d’après sorties ce matin, à part cette douleur vive, mes jambes étaient en béton. Tout sera à refaire, un jour, mais je garde espoir pour un éventuel Paris Versailles.

Sortie Fartlek dans le 92

En passant

Beau soleil en cette journée d'hiver

Beau soleil en cette journée d’hiver, au Parc de Sceaux. Admirez l’arc en ciel rayonner de cette fontaine !

 

Aujourd’hui, sortie longue prévue dans un timing hyper serré. Entre 13h30 et 16h30, impératif de sortie effectuée, retour maison et lavé séché habillé pour un rendez-vous personnel à 17h. Les après midi passent vite. Et donc, j’ai décidé, une fois déguisé en coureur, de prendre à droite en bas de chez moi, de me lancer sur la coulée verte pendant 1h30, tout droit. Pour le retour, je me débrouillerai avec la carte Autolib.

Lire la suite ici …. “Sortie Fartlek dans le 92” »

Courir une heure, ça fait du bien !

photo 2Cet après-midi, j’ai retrouvé le rythme de une heure de course à pied.

Après de longues semaines d’immobilisation suite à une fracture du pied gauche, j’ai repris progressivement le rythme. Aujourd’hui, après quatre séances de remise à niveau « light » (45 minutes pour la plus longue), le corps a retrouvé son équilibre sensations / force musculaire / souffle.

Lire la suite ici …. “Courir une heure, ça fait du bien !” »

Reprise de la course à pied

RunningAprès plusieurs semaines d’arrêt, pour cause de fracture de Jones (officiellement), qui a paralysé mon pied gauche durant un mois, j’ai rechaussé les running lundi.

Comme gérer cette sensation de manque malgré une douleur encore un peu présente? Pourquoi ressent on ainsi un besoin quasi vital d’aller courir ? Comment se sent on après ? Qu’est ce que ça apporte ?

Lire la suite ici …. “Reprise de la course à pied” »

Récit de course : Paris Versailles 2011

J’ai réussi à récupérer cet article de l’ancienne version du blog, je le remets ici sur cette nouvelle version. Ce n’est pas d’actualité mais pour préparer les courses de printemps, ça récit peut toujours servir !
Lire la suite ici …. “Récit de course : Paris Versailles 2011” »